Magnet River *

Quand on vient d'un peu loin sur la route

FIG I. Les meilleures raisons sont accompagnées de manifestations vocales, de contractions musculaires involontaires et de crampes aux orteils.

  1. Un hiver trop froid pour l’expansion.
  2. Dans la nouvelle maison de l’ironie, la chute tombe en premier.
  3. Punition comme langage de tout les jours.
  4. Le silence comme système d’alarme blanche.

FIG II. La tête reconstituée reprend sa route d’œuf.

Les enregistrements en circulation restent aussi la propriété de Dr. Dou. Il attend, il rêve, mais cela lui est impossible sans l’appareil. Et l’appareil est dévoré, digéré et reproduit dans ses moindres détails. Ce n’est pas de la simple ressemblance comme on en trouve même dans la forêt, ni le mimétisme morphologique de la chenille, ou toute autre assimilation mimétique, mais l’attirance secrète de l’uniforme. Alors il peut porter autant d’armes qu’il le souhaite, elles seront toujours dirigées contre lui.

FIG III. Simple rendez-vous naturel.

  1. Une machine à survivre en uniforme observe d’un regard chaleureux.
  2. S.E. «Sécurité de L’Évolution».
  3. Les sœurs Norma et Mora Linien, curieuses de la mâchoire, choisissent un aliment et un type de conversation simultanée.
  4. L’expression de Mora Linien porte l’empreinte des offenses qu’elle n’a pas encore reçues.

FIG IV. Dans le climat des échanges de douceurs et de motivations réciproques, les camarades imprévus sont sortis de l’eau et ont tout mangé. En surface, ils étaient parfaitement normaux et stupides, au fond moins simples.

  1. Matières antibiographiques.
  2. La congélation a été trop irrégulière.
  3. Le troisième oeil du pâté ne voit plus rien.
  4. Quand on vient d’un peu loin sur la route.

FIG V. Les expressions pudiques sans limites.

  1. Chérie, j’ai fait pas mal de recherches, il n’y a absolument aucun problème pour installer la mitrailleuse dans le grenier.
  2. Il faut rappeler la salle de contrôle. Nous avons le droit de leur demander où est passé Buster.
  3. Nous n’avons pas le choix, je l’ai vu entrer dans le tunnel, je ne l’ai pas vu en sortir.
  4. Dr. Dou engage pour sa perte l’ensemble de ses biens mais ne bouge pas.

FIG. VI. Tu peux entendre mon au-revoir dans le sifflement du train.

  1. Le sifflet de la fonction.
  2. Le centre subjectif renforcé par la touche.
  3. La outils psychospectraux capables d’émettre un rayon paralysant.
  4. Avec la plus grande difficulté, on peut tenter un saut vertical en dégageant les pattes arrières.

FIG. VIII. Triste comme la mort d’un singe.

  1. La question cette fois s’installe dans le domaine du mystère médical et parental, comme expérience de la réminiscence symbolique et silencieuse de la proximité. L’œil anonyme du spécialiste se plisse et s’assombrit au moment crucial.
  2. Le hublot d’accès comme réflexion pudique.
  3. 600 mètres cubes de lumière bleue.
  4. Les larmes de poing.
  5. Rectangulaire, nue, et amicale.
  6. Les yeux et les cheveux de Norma.

FIG. IX. Le chant des sirènes du Dr. Dou.

Tout a un sens. Le désir de créer des lieux au caractère précisément indéfini, dans lequel les bords du fleuve offrent un amalgame d’écoulement, des espaces de jeux et les membres de diverses cases. «Vous savez monsieur Kern, ce n’est pas une maladie». Le trajet pittoresque au-dessus de l’eau et l’eau ne tombera plus directement quand les membres sembleront plus longs à l’éveil, complétés de toutes les cellules absentes qui se cherchent.

  1. L’appareil du Dr. Dou.
  2. Dr. Dou confond son testament avec le cauchemar.
  3. Un seul signal coupe dans la pâte.
  4. Dr. Dou lit les pensées de ses biographes.
  5. Murs, frontières et autres constructions du Dr. Dou.

FIG. X. Tout homme qui aime veut mourir.

  1. L’idée de la hauteur chez les Japonais.
  2. L’histoire de la Grille.
  3. Les absences prolongées de Mister Singer, dans les zones inaccessibles à l’action.
  4. Les monte-charge sur les chemins des pompes funèbres.
  5. La blancheur de ses mains, ses yeux allongés en forme de goutte, les appels d’air, dix minutes pour s’asseoir, une autre main.
  6. Le dessin d’après la mémoire d’un corps humain part de la structure du squelette.

FIG. XI. Si les raisons de l’union commencent à manquer, les risques que prennent les espions augmentent.

FIG. XII. Les images apaisantes du besoin.

  1. Le drapeau humide.
  2. Les avantages incontournables des perspectives de l’hélicoptère.
  3. Les infrastructures et les infarctus nocturnes du grand duc d’Alba.
  4. Wilhelm-Schreiber-Strasse.
  5. Dès le premier jour on s’entend.

FIG. XIII. Pour les soeurs Linien, le luxe, c’est de salir quelque chose, puis de l’oublier tout de suite.

  1. La faculté de dégénérescence poussée au plus haut degré.
  2. Derrière des kilomètres de baie vitrée, chacune des deux parties présente le principe de l’autre.
  3. Des matériaux à dimension pédagogique.
  4. L’inventaire est grand. Dessinez-le comme si vous alliez vous promener.
  5. Transparent par inversion.

FIG. XIV. Le combat selon nos lois et nos coutumes.

  1. On raconte l’histoire d’aller lentement et la colère raisonne encore une fois dans la prose. Mais maintenant cette colère se dirige vers ce qui est extérieur à l’union que constitue cette beauté, cette union entre l’arbre et l’arbre, l’arbre qui ne rejette plus comme dans la préface adressée à son neveu.
  2. Cuisse, toux et voix cassée.

FIG. XV. Il est loin le temps où le peintre représentait les monopoles capitalistes de la classe dominante et plus tard la plus-value et la nécessité de confisquer tous les moyens de production. Aujourd’hui il est couché seul dans une tranchée imaginaire et la détonation de son arme retentit comme un coup de feu dans un silence éteint, devenu la main brûlante dans le slip-pour-tous.

FIG. XVI. Le silence retombe sur la maison dans un grand fracas. Mister Singer remballe ses affaires. Il écoute «Kitchen in the Night». Le téléphone sonne.

  1. Le plus fort doit être le plus fort.
  2. Les victimes ne meurent pas.
  3. Au nom de celui qui inventa l’aventure spatiale sans équipage : le retour du film muet.

FIG. XVII. Enchâssé dans son armure, il lui faut dix minutes pour s’asseoir.

  1. Il pleut toujours, pas pour elle, non, pour notre tristesse.
  2. L’image de la jeunesse le jour de fête.
  3. Attaquons le bal de l’Opéra.
  4. C’est le moment où Norma Linien est amenée à l’hôpital.

FIG. XVIII. Les œufs artificiels ne font pas de poussins.

  1. Généalogie du savon I : canalisation, raffinerie, parfumerie, opéra.
  2. Généalogie du savon II : Mutter-Onkel-Arbeit .
  3. Généalogie du savon III : de J.CH. à P.V., de G.B. à MB.
  4. Généalogie du savon IV : salle de bains, succès, cimetière.
  5. Généalogie du savon V : les finitions du corps dans le style académique.
  6. Généalogie du savon VI : la monstrueuse machine se pose sur l’assiette et s’immobilise avec discrétion.

FIG. XIX. Dans l’entrepôt du grand duc d’Alba, il manque cinq excuses.

  1. Le miroir des corbeaux.
  2. Il n’avait pas le temps.
  3. II faut beaucoup de sang pour faire des bons boudins.
  4. Mettez l’accent sur les valeurs de la tête, des bras et des jambes.
  5. Les ovations.

FIG. XX. Cornflakes de secours.

  1. Les vents gravitationnels.
  2. Si tôt que Dr. Dou ferme la porte la piece disparaît.
  3. Sous la voute noire, deux lumières apparaissent enfin.
  4. La vieille méthode des yeux mi-clos.
  5. C’est le train de Dr. Dou: Genève, Turin, Savona.
  6. Le volume de la tète dans le cas d’un portrait.

FIG. XXI. L’embargo ineffectif contre l’arme la plus dangereuse de l’appartement.

  1. Quelques doutes sur l’origine de la Collection Mamie.
  2. La normalité sous pression.
  3. Le grand duc d’ Alba essaie de drainer le sens du présage et change la direction de l’éclairage.
  4. La composition d’une image jusqu’à la taille.

FIG. XXII. Les plus beaux crimes sont en série.

FIG. XXIII. Les coupes, trophées et sabotages.

  1. Voulez-vous me donner cette fleur que vous avez portée toute la soirée entre vos cheveux?
  2. Le travail dans la lumière naturelle.
  3. Norma Linien comme volontaire et millionnaire.
  4. C’est dans la main d’un gentil que le méchant est le plus élastique.
  5. Les images sont moralement valables mais l’alibi est toujours mouillé.

FIG. XXIV. Mon programme c’est toi.

FIG. XXV. Entre la poésie, l’histoire et le squelette.

Seul dans le désert, Dr. Dou cède à toutes les passions de l’amour.